Un vieil explorateur est convié à une soirée chez la comtesse de Mormoilneux. Après le dîner, celle-ci lui demande de raconter une de ses expéditions. Le vieux commence (voix chevrotante) :
– Je marchais au milieu de la jungle avec mes dix porteurs depuis plusieurs jours. Tout à coup, les oiseaux et les singes se sont tus, il s’est fait un grand silence, et nous avons entendu un rugissement tout près de nous !
L’assistance, captivée :
– Oooh ! et alors ?
– Alors, nous nous sommes arrêtés. Nous avons alors vu les buissons s’écarter, dix mètres devant, et un ÉNORME lion en surgir, l’air affamé
– Oooh ! et alors ?
– Alors il nous a regardés, et s’est léché les babines ! A ce moment, tous mes porteurs se sont enfuis en courant, me laissant sans aide et sans guide, seul face au fauve !
– Aaah ! et alors ?
– Alors, j’avais heureusement gardé mon fusil avec moi. Je l’ai épaulé, j’ai visé le lion… et mon fusil s’est enrayé !
– Aaah ! et alors ?
– Alors, j’ai dégainé mon revolver, et j’ai tiré en direction du lion !
Mais ce putain de revolver s’est lui aussi enrayé !
– Oooh ! et alors ?
– Alors, je n’ai plus eu d’autre choix que de sortir mon Opinel, et de me préparer à un corps à corps avec le lion ! Celui-ci s’est alors avancé vers moi en grondant, et il s’est arrêté à deux mètres, et il a poussé un énorme rugissement, comme ça (et le vieux imite le rugissement) : RRRAAAAAOOOOOUHUMMMMMMMFFFF !!!!!
– HIIII ! ET ALORS ?
– Ben, fait le vieux, penaud, je crois que j’ai chié dans mon froc !
Un silence gêné s’établit. Fort civile, la maîtresse de maison tente de rattraper le coup :
– Hum, eh bien, après tout, compte tenu des circonstances extrêmes, n’est ce pas, c’était peut être compréhensible que vous vous laissiez aller, non ?
– Non, non, explique le vieux, c’est maintenant, là, en faisant RRRAAAAAOOOOOUHUMMMMMMMFFFF, que j’ai chié dans mon froc.

J'aime cette blague 9

La petite vieille arrive au salon funéraire pour prendre les arrangements pour son mari qui vient de mourir.
– Quel âge avait votre mari, madame ?
– 98 ans… C’est ça, un bon 98 ans. À peine un an de plus que moi.
– Mon Dieu, madame, dans votre cas, ça ne vaut quasiment pas la peine de retourner à la maison!

J'aime cette blague 8

Pourquoi Dieu a-t-il créé les brunes ?
Pour que les hommes laids ne se sentent pas délaissés.

J'aime cette blague 6

Bill, Jim et Scott étaient à une convention ensemble et partageaient une grande suite au pent-house d’un gratte-ciel de 75 étages.
Après une longue journée de rencontres, ils étaient choqués d’apprendre que l’ascenseur dans l’hôtel était brisé et qu’ils devraient grimper 75 étages pour se rendre à leur chambre.

Bill dit à Jim et Scott :
– Brisons la monotonie de cette tâche déplaisante en se concentrant sur quelque chose d’intéressant. Je vais raconter des blagues pendant les 25 premier étages, Jim chantera des chansons pour les 25 suivantes et Scott peut raconter des histoires tristes le reste du temps.

À l’étage 26, Bill arrêta de raconter des blagues et Jim commença à chanter. Au 51ième étage, Jim cessa de chanter et Scott commença à raconter des histoires tristes.
– Je vais vous raconter la plus triste histoire d’abord, dit-il. J’ai laissé les clés de la chambre dans la voiture !!!

J'aime cette blague 5

On interviewait récemment un couple à la télé qui fêtait ses 50 ans de mariage.
Après la foule de questions habituelles on demanda au mari si dans ces cinquante années d’union il avait quelquefois songé au divorce…
Il répondit très fort:
– Non.
Mais il ajouta rapidement:
– Le divorce, jamais, mais le meutre, plusieurs fois…

J'aime cette blague 3

C’est un retraité de 65 ans, qui fait son marché et qui s’arrête devant un l’étal d’un petit fermier qui vend des oeufs:
– Y sont-y frais vos oeufs? Qu’y demande le retraité
Le fermier lui répond:
– Ah ben ça pour sûr qu’y sont frais. En tout cas, y sont toujours plus frais qu’les votres! (Et il part d’un grand éclat de rire)
Alors le retraité reprend la balle au bond et dit:
– Ça m’étonnerait, parce que les miens étaient encore au cul d’une poule y a pas une heure

J'aime cette blague 3

Une vieille dame sort du cabinet du docteur. Elle traverse la salle d’attente, rayonnante :
– Les gars, j’ai de l’acné juvénile !

J'aime cette blague 3

C’ est l’ histoire des 60 ans de mariage d’un couple de vieux.
La femme demande donc à son époux de lui offrir un cadeau particulier; le vieux informe sa femme qu’il a déja acheté son cadeau, mais vu la persévérence de celle- ci, il finit par céder.
– Je t’ écoute ma chérie, que désires tu ?
– Que tu me fasses l’amour encore une fois !
– Mais tu sais bien que je ne peux plus !
– Je t’ en prie, mon chéri, rien qu’ une fois.
Sur ce, le vieux s’ exécute, mais rien à faire!
Et il insiste, et il insiste, et puis soudainement, il s’écrie:
– Chérie, je sens que ça rentre
Sa femme lui répond:
– Peut-être de ton côté, mais pas du mien!

J'aime cette blague 3