Betisier des assurances

Tout a brûlé dans la cuisine. Le saumon frais est même devenu fumé.

Je suis tombée enceinte après votre passage chez moi et de ce fait je voudrais vous poser une question au sujet de mon assurance vie.

Je suivais une voiture quand celle-ci s’est arrêtée à un feu rouge à ma grande surprise.

Je me suis foulé le poignet en sucrant les fraises.

Je vois pas pourquoi je suis amputé de toute responsabilité, puisque l’autre ne savait pas conduire non plus.

M. X m’a blessé au pied en me donnant un coup de main pour scier du bois.

Ma femme a été commotionnée et aura sûrement des cicatrices à la figure mais c’est rien, le docteur y a mis des infectants.

En reculant, j’ai malencontreusement heurté un piéton avec mon pare-chocs qui a été touché à la jambe gauche.

Je me suis coupé la main droite en bricolant. La gauche n’est pas mal à droite, mais elle travaille quand même plus lentement.

En se relevant, le cycliste n’a formulé aucune déclaration intéressante au sujet de la collision. Il se contentait de répéter Aïe, aïe, aïe sur tous les tons.

C’était jour de verglas. Je circulais très lentement dans ma voiture, quand le piéton m’a doublé à toute vitesse, par la droite et sur les fesses.

Le témoin est venu témoigner comme quoi il n’avait rien vu et rien entendu.

Mon fils ne peut être civilement responsable de cet accident puisqu’il est militaire.

Ma femme m’a laissé seul pour aller habiter ailleurs. Faut-il communiquer à mon assureur le nom de la personne qui vit maintenant avec moi?

Ne pensez-vous pas qu’il y a un peu d’abus? Mon accident n’est toujours pas réglé, alors qu’il est survenu le 30 février dernier…

L’accident s’est produit alors que je suivais la voiture qui me précédait et que je précédais celle qui me suivait.

Vote DownVote Up
Score : +13
Loading...