Blagues sur les Assurances - Page 2

Betisier des assurances

Tout a brûlé dans la cuisine. Le saumon frais est même devenu fumé.

Je suis tombée enceinte après votre passage chez moi et de ce fait je voudrais vous poser une question au sujet de mon assurance vie.

Je suivais une voiture quand celle-ci s’est arrêtée à un feu rouge à ma grande surprise.

Je me suis foulé le poignet en sucrant les fraises.

Je vois pas pourquoi je suis amputé de toute responsabilité, puisque l’autre ne savait pas conduire non plus.

M. X m’a blessé au pied en me donnant un coup de main pour scier du bois.

Ma femme a été commotionnée et aura sûrement des cicatrices à la figure mais c’est rien, le docteur y a mis des infectants.

En reculant, j’ai malencontreusement heurté un piéton avec mon pare-chocs qui a été touché à la jambe gauche.

Je me suis coupé la main droite en bricolant. La gauche n’est pas mal à droite, mais elle travaille quand même plus lentement.

En se relevant, le cycliste n’a formulé aucune déclaration intéressante au sujet de la collision. Il se contentait de répéter Aïe, aïe, aïe sur tous les tons.

C’était jour de verglas. Je circulais très lentement dans ma voiture, quand le piéton m’a doublé à toute vitesse, par la droite et sur les fesses.

Le témoin est venu témoigner comme quoi il n’avait rien vu et rien entendu.

Mon fils ne peut être civilement responsable de cet accident puisqu’il est militaire.

Ma femme m’a laissé seul pour aller habiter ailleurs. Faut-il communiquer à mon assureur le nom de la personne qui vit maintenant avec moi?

Ne pensez-vous pas qu’il y a un peu d’abus? Mon accident n’est toujours pas réglé, alors qu’il est survenu le 30 février dernier…

L’accident s’est produit alors que je suivais la voiture qui me précédait et que je précédais celle qui me suivait.

Perles des assurances


Mon grand danois a avalé les boucles d’oreilles en or de ma femme. Elles valent près de 2 000 euros. Elles étaient sur la table de chevet. Le chien les a vues, a bondi et les a avalées. Vous me demandez de vérifier si je ne pourrais pas les retrouver: j’aimerais savoir pendant combien de temps je dois vérifier les excréments de mon chien.

Je dois vous dire que les gendarmes m’ont posé des questions indiscrètes, du genre: D’où veniez-vous? Où alliez-vous? Avez-vous bu quelques verres? Avez-vous regardé à droite et à gauche avant de franchir le carrefour? Votre passagère est-elle un membre de votre famille? etc. Vous avouerez que c’est beaucoup de curiosité pour de la tôle froissée et que je n’ai pas à soulever le voile de ma vie intime sous prétexte que j’ai bousillé un pare-choc.

En avançant, j’ai cassé le feux arrière de la voiture qui me précédait. J’ai donc reculé, mais en reculant j’ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C’est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j’ai renversé un cycliste avec ma portière. C’est tous ce que j’ai à déclarer pour aujourd’hui.

Vous me demandez de vous donner mon accord sur les termes de votre lettre; or, cette lettre je ne l’ai jamais reçue. Comment voulez-vous que je vous donne mon accord sur le contenu d’une lettre que je n’ai jamais reçue? Je ne suis pas contre, mais je ne suis pas pour non plus. Comprenez-moi: quand on cause, il faut savoir de quoi on parle.

J’étais bien à droite et en me croisant, l’adversaire qui prenait son virage complètement à gauche m’a heuté et maintenant il profite de ce que j’avais bu pour me donner tous les torts. Honnêtement est-ce qu’il vaut mieux être saoul à droite ou chauffard à gauche? Il faut tout de même raisonner…

Un carrefour j’ai ralenti et j’ai laissé passer absolument toutes les voitures venant de ma droite que d’ailleurs il n’y en avait pas, alors j’ai avancé et j’ai été heurté par une 4L qui venait justement de ma droite par un moyen que j’ignore, j’ai heureusement freiné et c’est alors que le choc s’est montré sans réticence.

Je vous écris comme suite à votre lettre qui m’est survenu hier, consistant mon accident. Vous dites que je suis responsable pour la priorité, mais j’ai lu les lois et voilà ce qui en dérive: « Quand il y a un croisement entre deux routes dont l’une ne traverse pas l’autre, celle que est la plus petite doit s’arrêter la première ». Donc il n’y a pas de priorité qui tienne. C’est la loi qui est la plus forte. Vous seriez bien aimable de réviser vos conclusions pour me remettre dans mon bon droit lequel je me trouve déjà par ailleurs.

La Citroën avait priorité c’est un fait, mais je ne l’ai pas vue, d’ailleurs à la façon qu’il conduisait on voyait bien que la priorité il savait pas ce que c’était la preuve que si ca aurait été le contraire (une auto qu’aurait venu par la gauche) il emboutissait pareil. Donc il n’y a pas de motif à s’arrêter à cette question de priorité à laquelle vous donnez tant d’importance.

Je ne suis pas du tout d’accord sur le montant que vous m’allouez pour les bijoux. Ca ne représente même pas la somme des deux choses de mon fils, dont je vous ai envoyé les photos.

Je vous serais obligé de m’adresser le courrier le courrier concernant mon accident à un de mes amis M. car, pour la passagère blessée, ma femme n’est pas au courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille.

Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable. Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d’une émotion subite : arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait à ce que je mette des croix au hasard.

A votre avis, est-il préférable d’acheter un chien méchant qui protégera la maison contre les voleurs ou de garder mon vieux toutou. Je vous pose la question parce que de toute façon c’est vous qui paierez les pots cassés, soit en indemnisant les blessés, soit en remboursant les objets volés.

Betisier des assurances

Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m’indiquer la marche à la suivre.

Après l’accident, l’autre automobiliste n’arrêtait pas de répéter: Je suis prioritaire, je suis prioritaire… Entre nous, il n’y a pas de quoi en tirer vanité. Pour être prioritaire, il suffit de venir par la droite. C’est à la portée du premier imbécile venu.

J’espère que vous n’aurez aucune difficulté pour exercer un recours et récupérer ce qui m’est dû. En effet, bien qu’il ne soit pas assuré, ce monsieur a les moyens: on dit qu’il est propriétaire d’une fabrique de chaussures qui marche bien.

Je vous demande de bien vouloir apporter une petite modification aux conditions particulières de mon assurance habitation. En effet, je suis bien le père des enfants de la dame qui vit avec moi, mais je ne suis pas encore son mari.

La foudre est tombée sur le hangar et a endommagé la toiture.
Depuis notre mariage, c’est le deuxième coup de foudre que nous subissons.

Si je comprends bien, vous indemnisez mon adversaire avec l’argent de ma prime. C’est trop facile d’habiller Paul quand on déshabille Pierre.

J’avoue que j’ai traversé le carrefour sans regarder s’il venait quelqu’un, mais j’étais passé à ce même carrefour moins d’une heure auparavant et il n’y avait personne.

Voulez vous me dire le prix de l’assurance si j’achetais une voiture alors que je n’ai pas le permis de conduire.

Je vais prêter ma voiture à quelqu’un qui ne sait pas trop s’en servir, mais avant pouvez-vous me confirmer que vous paierez les pots cassés pour les accidents qu’il ne manquera pas de provoquer ?

J’ai tapé le trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j’ai cassé ma gente et mon bras gauche.

Ma voiture gênant la circulation, un portugais m’a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.

Si vous n’augmentez pas mes prestations, je vais être obligé de recommencer à travailler.

étant chômeur et sans secours, je me suis ramassé un peu de tôle dans la cour à ferraille pour faire manger les enfants.

Ma voiture a été heurtée, alors qu’elle était en stationnement, par un automobiliste qui effectuait une marche arrière. En rédigeant le constat amiable, j’ai commis une erreur: j’ai signalé que j’étais à l’arrêt et non en stationnement. Puis-je faire marche arrière?

Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l’ai dépassé m’a suivie. C’est alors, qu’elle m’a choqué en plein derrière et m’a forcé par la choquer mais aussi le derrière de celle qui était devant.

Excusez pour la gribouille de ma déclaration, mon crayon marchait pas j’ai plus de stylobille car n’est-ce pas quand on part on ne pense jamais avoir un accident sans ça on prendrait ce qu’il faut.

Le camion continua sa marche lugubre pour aller se jeter dans le ravin.

Je ne vois pas pourquoi vous refusez de prendre mon accident en charge à cause que je n’ai pas payé ma cotisation, puisque l’autre année, j’avais payé et j’avais pas eu d’accident.

Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le télescoper.

Monsieur, j’ai l’honneur de vous déclarer que je viens de faire mon cinquième accident de l’année. Vous pouvez dire que je suis dans la poisse. Mais vous noterez que pour mon troisième, j’étais pas dans mon tort.

Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j’ai du vendre mon commerce et devenir fonctionnaire.

En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en un an), je vous demande d’avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d’échéance.

Mon fils va prendre des cours pour piloter un petit avion. Je voudrais savoir si les assurances que j’ai chez vous le garantissent contre le vol?

J’ai bien reçu, successivement, votre lettre sur papier blanc, votre recommandée jaune, votre billet vert, mais maintenant j’aimerais bien savoir où nous en sommes exactement.

J’avoue que mon fils est responsable de cet accident, mais il faut aussi noter que cette personne s’est conduite de façon fort cavalière: elle est même montée sur ses grands chevaux pour me faire la morale.

Il s’agit d’un témoin fort respectable et tout à fait digne de bonne foi. Je signale du reste qu’il était fort bien mis, portant cravate et costume croisé.

Ceci pourrait vous interresser :

Ces articles pourraient vous intéresser :