Blagues sur les Assurances - Page 3

Lettre à l’assurance

Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. J’avais bu à cause de la chaleur deux blanc cassice à l’onseice. J’ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d’uriné. Jé arraité la voiture sur le baur de la route prais dunta de pierres et de materiau, rapport aux travois eczécuté mintenant pour l’electricitai. Jé commencé à uriné et en fesan ce besoin, jé en maniaire d’amuzement dirigai mon jai en zigue saque à l’entours. Alors mon jai à rencontrai un bou de fille électrique qui était par terre au lieu d’être accroché au poto.
Une grosse éteincelle a soté sur moi et un grand coup m’a raipondu dans le fondement et dans les partis que lotre médecin y appelle tête y cul. Je me suis évanouillé et quand je sui revenu dans ma connaissance, jé vu que ma chemise et pantalon été tout brulé à la braguette. Je sui assuré par votre maison et je voufrai être un demnisé.
Jé droit à ce con m’a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 15 euros o plus juste. Depuis le sinistre, jé les burnes toutes noires et ratatinés. Ma verge est tuméfié, gonflé et violacé.
Le médecin a dit devant du monde qui peut répété : « avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais ». Au jour d’ojourd’ui, je ne peux plus m’en servir que seulement pour uriné, mais pour le reste, à seul fin de remplir mes devoirs conjugo avec ma femme qui q le sang chot, il n’y fot plus compter. Je fait des réserves dessus.
Vous ne plaident pas pour ça qui ferai du tort à votre maison d’assurance. A vous lire, je vous salue empressement.

Vote DownVote Up
Score : +6
Loading...

Courrier aux assurances

Vous savez que je ne suis pas un homme à histoire. Je n’ai pas protesté quand le chien d’à côté a sauté à la tête de mon fils et lui a fait tomber ses lunettes. Je les ai réparées tant bien que mal avec de la crazy glue mais j’en ai trop mis, ça a coulé sur les verres et depuis, mon fils n’arrête pas de loucher.
Pensez-vous que je puisse me faire payer des lunettes neuves par le propriétaire du chien?

Vote DownVote Up
Score : +6
Loading...

Bêtisier assurance

Le témoin est venu témoigner comme quoi il n’avait rien vu et rien entendu.

En vous remerciant par avance, je reste dans la tente de votre chèque de règlement.

En regagnant mon domicile, je me suis trompé de maison et je suis entrée dans un arbre qui ne m’appartenait pas.

J’ai signé le constat mais ça ne compte pas. J’avais pas mes lunettes et j’ai rien vu de ce qui était dessus.

Je viens, par la présente, vous déclarer un accident qui, pour être banal, n’en est pas moins inhabituel.

A la suite d’une querelle, une de mes chambreurs s’est fait arracher un sein (elle avait omis de nous dire qu’elle portait une prothèse).

Il y a déjà un mois que j’ai embouti trois voitures à l’arrêt et je n’ai encore rien touché. Est-ce normal?

Revenant de l’enterrement de ma pauvre femme, je roulais allègrement…

Monsieur le Directeur, dans ma déclaration d’accident que je vous ai adressée, j’ai oublié de vous dire qu’il y avait un mort.

J’ai pris contact avec votre répondeur et celui-ci m’a aimablement conseillé de vous écrire.

J’ai un bris de pare-brise, mais je connais le coupable: le garagiste l’a fracturé lorsqu’il a enlevé toutes les vitres de mon auto pour la repeindre.

Mon assurance incendie couvre mon mobilier pour une somme illimitée, mais je m’aperçois que la cotisation est également sans limite.

J’ai malheureusement rencontré un trottoir avec ma voiture neuve.

En décembre, j’avais cassé mon pare-brise et vous aviez gelé mon bonus; je viens d’avoir un autre accident à la fin d’août: est-ce que le gel marche aussi pendant l’été?

J’ai bien compris que je devais vous déclarer le sinistre dans les cinq jours, mais était-ce cinq jours avant ou cinq jours après?

Etant donné que je n’ai subi aucun dommage, ils vont encore en profiter pour ne rien me payer.

La dame était plein fards. Forcément, ça m’a ébloui et j’ai perdu le contrôle.

La prime, c’est moi qui la paie et vous remboursez les dégâts de l’autre. Tout ça, c’est des fumisteries.

Vote DownVote Up
Score : +5
Loading...

Bêtisier des assurances

Le poteau de téléphone s’approchait rapidement, j’ai essayé de l’éviter mais il a frappé l’avant de ma voiture.

En voulant éviter de frapper le pare-choc de l’auto qui me précédait, j’ai écrasé un piéton.

Un camion a reculé dans mon pare-brise et dans le visage de ma femme.

L’homme prenait toute la rue et j’ai dû effectuer de nombreuses manoeuvres avant de le frapper.

J’ai frappé un camion stationné qui venait dans l’autre sens.

J’étais certain que le vieil homme ne se rendrait jamais de l’autre côté de la route, alors je l’ai frappé.

Vote DownVote Up
Score : +5
Loading...

Blagues sur les Assurances

Envie de rire ? Découvrez notre sélection des meilleures Blagues sur les Assurances de 2020. Les best-of desBlagues sur les Assurances drôles, courtes et marrantes est ici !