Blagues sur les Assurances - Page 3

Perles des assurances

Il s’agit d’un témoin fort respectable et tout à fait digne de bonne foi. Je signale du reste qu’il était fort bien mis, portant cravate et costume croisé.

Vous me dites que l’accident ne rentre pas dans le champ de la garantie, mais, en tous cas, la voiture de mon voisin est rentrée dans mon champ.

J’ai été verbalisé sous prétexte que le certificat d’assurance apposé sur mon pare-brise était périmé. La marée-chaussée m’agresse, les portes de votre agence sont closes le lundi matin; quant à moi je suis saisi d’un doute: être ou ne pas être assuré!

Tout d’abord je vous dis bonjour, ensuite je vous dis que je vous écris pour vous dire qu’une dame m’a dit que j’avais éraflé sa voiture avec mon vélo.

Depuis l’accident, j’ai des mots de tête.

Vous savez que je ne suis pas un homme à histoire. Je n’ai pas protesté quand le chien d’à côté a sauté à la tête de mon fils et lui a fait tomber ses lunettes. Je les ai réparées tant bien que mal avec de la crazy glue mais j’en ai trop mis, ça a coulé sur les verres et depuis, mon fils n’arrête pas de loucher. Pensez-vous que je puisse me faire payer des lunettes neuves par le propriétaire du chien?

Ma voiture a subi d’importants dommages corporels.

Je m’interroge au sujet de mon assurance vie: ai-je intérêtà décéder tout de suite ou dois-je attendre l’âge de la retraite?

Mon grand danois a avalé les boucles d’oreilles en or de ma femme. Elles valent près de 2000$. Elles étaient sur la table de chevet. Le chien les a vues, a bondi et les a avalées. Vous me demandez de vérifier si je ne pourrais pas les retrouver: j’aimerais savoir pendant combien de temps je dois vérifier les excréments de mon chien.

Puisque mon assurance de frais médicaux s’étend aux personnes à charge, puis-je réclamer pour mon chien?

Pourriez-vous me donner la date d’expiration de mon assurance incendie pour que je sache jusqu’à quand je peux réclamer.

Étant sorti de l’hôpital et sur le point de reprendre mes activités professionnelles, je vais à nouveau utiliser ma voiture. À cette occasion, je vous demande de bien vouloir redémarrer mon assurance.

Depuis mon accident, j’étais le patient le plus patient de mon médecin traitant, mais si vous tardez à m’envoyer un chèque, je serai le plus impatient de vos clients.

À la suite de mon accident du mois dernier, ma voiture a été convoquée par l’expert pour lui montrer ses dommages.

Lorsque le feu a pris dans ma cuisine, mon mari n’avait pas terminé ses travaux de peinture: il y avait deux murs blanc sale, un vert propre et le dernier moitié sale moitié vert propre. La fumée a noirci le vert propre et l’eau des pompiers a fait des traces jaunes sur le blanc sale et le plafond (de couleur indéterminée). C’est maintenant toute une histoire de choisir une couleur qui ne jurera pas trop avec le reste. Pouvez-vous en toucher un mot à l’expert?

J’ai malheureusement rencontré un trottoir avec ma voiture neuve.

Les circonstances de l’accident sont extrêmement claires: mon fils commençait à dévaler la piste quand il a été doublé par l’un de ses skis qui s’était décroché de sa chaussure.

Un camion a reculé dans mon pare-brise et dans le visage de ma femme.

Constatant que tous les arbres sur son terrain avaient été coupés par erreur par son nouveau voisin, l’assuré appelle son conjoint et lui déclare encore tout abasourdi: « Chérie, tous nos arbres sont partis! ».

J’avais passé la journée à magasiner pour des plantes et je retournais chez moi. En arrivant à une intersection, une haie s’est dressée devant moi, m’a bloqué la vue et je n’ai pas vu venir l’autre voiture.

Je me suis tassé sur le bord du chemin, j’ai regardé ma belle-mère, puis nous avons pris le champ.

J’ai dit au policier que je n’étais pas blessé, mais en ôtant mon chapeau, j’ai vu que j’avais une fracture du crâne.

Le piéton ne savait plus par où passer, alors je suis passé dessus.

La cause indirecte de l’accident est un petit homme, dans une petite voiture, avec une grande gueule.

Le pauvre type était partout à la fois. J’ai été obligé de donner plusieurs coups de roue avant de le frapper.

J’ai frappé un camion immobile qui venait dans la direction opposée. Pour éviter de frapper le pare-choc de la voiture devant moi, j’ai frappé le piéton.

Lettre à l’assurance

Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. J’avais bu à cause de la chaleur deux blanc cassice à l’onseice. J’ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d’uriné. Jé arraité la voiture sur le baur de la route prais dunta de pierres et de materiau, rapport aux travois eczécuté mintenant pour l’electricitai. Jé commencé à uriné et en fesan ce besoin, jé en maniaire d’amuzement dirigai mon jai en zigue saque à l’entours. Alors mon jai à rencontrai un bou de fille électrique qui était par terre au lieu d’être accroché au poto.
Une grosse éteincelle a soté sur moi et un grand coup m’a raipondu dans le fondement et dans les partis que lotre médecin y appelle tête y cul. Je me suis évanouillé et quand je sui revenu dans ma connaissance, jé vu que ma chemise et pantalon été tout brulé à la braguette. Je sui assuré par votre maison et je voufrai être un demnisé.
Jé droit à ce con m’a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 15 euros o plus juste. Depuis le sinistre, jé les burnes toutes noires et ratatinés. Ma verge est tuméfié, gonflé et violacé.
Le médecin a dit devant du monde qui peut répété : « avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais ». Au jour d’ojourd’ui, je ne peux plus m’en servir que seulement pour uriné, mais pour le reste, à seul fin de remplir mes devoirs conjugo avec ma femme qui q le sang chot, il n’y fot plus compter. Je fait des réserves dessus.
Vous ne plaident pas pour ça qui ferai du tort à votre maison d’assurance. A vous lire, je vous salue empressement.

Courrier aux assurances

Vous savez que je ne suis pas un homme à histoire. Je n’ai pas protesté quand le chien d’à côté a sauté à la tête de mon fils et lui a fait tomber ses lunettes. Je les ai réparées tant bien que mal avec de la crazy glue mais j’en ai trop mis, ça a coulé sur les verres et depuis, mon fils n’arrête pas de loucher.
Pensez-vous que je puisse me faire payer des lunettes neuves par le propriétaire du chien?

Bêtisier assurance

Le témoin est venu témoigner comme quoi il n’avait rien vu et rien entendu.

En vous remerciant par avance, je reste dans la tente de votre chèque de règlement.

En regagnant mon domicile, je me suis trompé de maison et je suis entrée dans un arbre qui ne m’appartenait pas.

J’ai signé le constat mais ça ne compte pas. J’avais pas mes lunettes et j’ai rien vu de ce qui était dessus.

Je viens, par la présente, vous déclarer un accident qui, pour être banal, n’en est pas moins inhabituel.

A la suite d’une querelle, une de mes chambreurs s’est fait arracher un sein (elle avait omis de nous dire qu’elle portait une prothèse).

Il y a déjà un mois que j’ai embouti trois voitures à l’arrêt et je n’ai encore rien touché. Est-ce normal?

Revenant de l’enterrement de ma pauvre femme, je roulais allègrement…

Monsieur le Directeur, dans ma déclaration d’accident que je vous ai adressée, j’ai oublié de vous dire qu’il y avait un mort.

J’ai pris contact avec votre répondeur et celui-ci m’a aimablement conseillé de vous écrire.

J’ai un bris de pare-brise, mais je connais le coupable: le garagiste l’a fracturé lorsqu’il a enlevé toutes les vitres de mon auto pour la repeindre.

Mon assurance incendie couvre mon mobilier pour une somme illimitée, mais je m’aperçois que la cotisation est également sans limite.

J’ai malheureusement rencontré un trottoir avec ma voiture neuve.

En décembre, j’avais cassé mon pare-brise et vous aviez gelé mon bonus; je viens d’avoir un autre accident à la fin d’août: est-ce que le gel marche aussi pendant l’été?

J’ai bien compris que je devais vous déclarer le sinistre dans les cinq jours, mais était-ce cinq jours avant ou cinq jours après?

Etant donné que je n’ai subi aucun dommage, ils vont encore en profiter pour ne rien me payer.

La dame était plein fards. Forcément, ça m’a ébloui et j’ai perdu le contrôle.

La prime, c’est moi qui la paie et vous remboursez les dégâts de l’autre. Tout ça, c’est des fumisteries.

Ceci pourrait vous interresser :

Ces articles pourraient vous intéresser :